LES 5 PRINCIPES ESSENTIELS POUR SOULAGER

NATURELLEMENT ET TRÈS EFFICACEMENT

LES ALLERGIES AVEC L’HYPNOSE

 

 

POURQUOI L’HYPNOSE EST-ELLE SI EFFICACE

POUR SOULAGER NATURELLEMENT LES ALLERGIES ?

Peut-être que vous cherchez une alternative naturelle aux anti-histaminiques…

Saviez-vous que le taux d’efficacité de l’hypnose pour toutes problématiques confondues est de 71 {8b93f4ad906b3171d96f9bac4b3ef5e6a3f15638ebe4767a0f0fc27f0914d27b} après trois rencontres…

Et que le taux d’efficacité augmente à 93 {8b93f4ad906b3171d96f9bac4b3ef5e6a3f15638ebe4767a0f0fc27f0914d27b} après six rencontres…

Saviez-vous que l’hypnose est un processus naturel…

Au-delà du taux d’efficacité de l’hypnose, pour un résultat efficace par rapport aux allergies, il est important de comprendre ce qu’est une allergie.

Pourquoi ?

L’hypnose est un état modifié de conscience qui permet de communiquer directement à l’esprit subconscient. Ce n’est pas l’état hypnotique qui permet d’apporter des changements. C’est la façon de communiquer avec le subconscient qui permet d’apporter les modifications nécessaires.

Les allergies sont la conséquence d’une erreur du système immunitaire. Et curieusement, c’est votre subconscient qui dirige et contrôle votre système immunitaire.

Ça vous intéresse d’en savoir plus ?

Alors commençons…

 

Une erreur du système immunitaire

Selon l’immunologiste Dr. Michael Levi, une allergie est comme une «phobie» du système immunitaire. Dans les années 1950, Dr. Levi a remporté le prix de l’Association mondiale de la santé pour sa recherche démontrant que les virus étaient infectieux. À la suite de ses nombreuses années de travail avec le système immunitaire, Dr. Lévi soutient que, lorsqu’une personne développe une allergie, le système immunitaire a essentiellement formé une sorte de réaction phobique à un certain type de substance, puis commence à paniquer en sa présence.

Les symptômes d’une allergie sont produits par les résultats de ce type de réaction phobique. Dr. Levi affirme également que d’autres formes d’allergies sont comme une «rage» du système immunitaire, c’est-à-dire que le système immunitaire se « fâche » parce qu’on ne s’en occupe pas bien… ou qu’il devient si fatigué et épuisé qu’il réagit comme un enfant par une crise de colère.

De la même manière que vous apprenez et acquérez des réponses émotionnelles, votre corps apprend et acquiert des réponses immunitaires. Le fait que des maladies aussi mortelles que la polio aient été pratiquement effacées de la terre témoignent du fait que le système immunitaire peut apprendre.

 

Deux types de réponse

Le problème majeur du traitement de l’allergie consiste à rééduquer le système immunitaire. Ce dernier est associé à deux façons principales de traiter avec du matériel étranger dans le corps : passif et actif.

Une réponse immunitaire passive est principalement effectuée par les macrophages. Ce sont les globules blancs dans la circulation sanguine qui vont simplement engloutir et digérer les matières étrangères. En fait, le terme «macrophage» signifie littéralement «grand mangeur».

La réponse immunitaire active est réalisée par des cellules T, soit des cellules « tueuses ». Ces cellules attaquent et détruisent les matières étrangères.

Le but de la réponse immunitaire passive est d’éliminer les matières non vivantes du corps alors que celui de la réponse immunitaire active est d’attaquer et de détruire les cellules vivantes, comme les bactéries, qui mettent le corps en danger.

 

Comme un virus

Pour bien comprendre une allergie, il est important de bien saisir le fonctionnement d’un virus, particulièrement la façon dont le système immunitaire y répond.

Un virus attaque des cellules dans votre corps. Il est est essentiellement un petit lot de matériel génétique qui ne peut pas se reproduire car il lui manque le reste de la structure cellulaire pour opérer ce processus. Donc, pour pallier à cette lacune, le virus agit comme une sorte de parasite qui emprunte et prend le contrôle des cellules de son hôte afin d’activer sa propre reproduction.

Afin de débarrasser le corps d’un virus particulier, le système immunitaire doit reconnaître et détruire les cellules infectées dans le corps. Dans certains cas, cela se fait en explosant réellement la cellule infectée par une réaction chimique. C’est ce qui provoque la rougeur et l’irritation associées aux infections et aux allergies.

Dans le cas d’une allergie, le système immunitaire a commis une erreur. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Le système immunitaire répond à une matière étrangère non vivante inoffensive, l’allergène, comme s’il s’agissait d’un virus. C’est alors, qu’il panique et devient confus à un point tel qu’il s’attaque lui-même, même s’il n’y avait aucun danger au départ car la matière était inoffensive.

 

Objectif : Rééduquer le système immunitaire

Le but du traitement d’une allergie consiste à rééduquer le système immunitaire pour utiliser la réponse immunitaire passive plutôt que l’active face à l’allergène.

Comme une phobie, une allergie est une réponse conditionnée. En fait, une recherche a démontré que les allergies peuvent être conditionnées selon une procédure similaire à celle utilisée par Pavlov dans ses expériences avec ses chiens (Russel, Dark et al., 1984).

Les chercheurs ont mis l’odeur de menthe poivrée dans les cages de cochons d’Inde. Ensuite, ils ont injecté une substance pour stimuler naturellement une réponse immunitaire active. Après avoir répété cette procédure cinq fois, sur une courte période de temps, les chercheurs ont mis l’odeur de menthe poivrée dans la cage sans injecter la substance nocive. Quand ils ont vérifié le sang des cochons d’Inde, ils ont constaté qu’ils produisaient une réaction immunitaire comme s’ils avaient été injectés. D’autres études (Ader & Cohen, 1981) ont démontré que les rats peuvent être conditionnés à supprimer les réponses immunitaires.

Le domaine de la psycho-neuro-immunologie fait de nombreuses percées dans la compréhension de la façon dont le cerveau dirige le système immunitaire. Le stress et les réponses émotionnelles changent les niveaux chimiques dans le flux sanguin, ce qui affecte le fonctionnement du système immunitaire.

Un principe fondamental de la psycho-neuro-immunologie est que les réponses immunitaires, telles que les réactions allergiques, peuvent être influencées par des facteurs psychologiques et émotionnels.

Il existe un exemple classique documenté par un médecin nommé MacKenzie (1886) qui traitait une femme avec une réaction allergique violente aux roses. Il avait une rose artificielle dans son bureau et a été surpris de constater que sa patiente, sans se rendre compte que la rose était fausse, avait manifesté une réaction allergique complète dès qu’elle avait aperçu la rose.

L’implication est que notre système nerveux autonome et notre système immunitaire peuvent être influencés autant par les représentations mentales et les attentes générées à partir de notre système nerveux central que par des stimuli du monde extérieur.

Ce qui est intéressant est que le système immunitaire est capable d’apprendre très rapidement. Les allergies apparaissent et disparaissent presque spontanément. Souvent, des personnes vont naturellement guérir de certaines réactions allergiques. Les cellules impliquées dans les réponses immunitaires actives sont produites dans la moelle osseuse à raison d’environ 80 millions de cellules par minute. Alors une fois que le processus de rééducation est terminé, il se propage rapidement.

 

Les 5 principes essentiels pour efficacement soulager

les allergies naturellement avec l’hypnose

 

1- Le Subconscient

Votre subconscient dirige et contrôle votre système immunitaire. Alors, dans le moment de panique du système immunitaire, c’est le subconscient qui a programmé « l’erreur ». Ce qui veut dire que c’est seulement le subconscient qui peut déprogrammer et corriger l’erreur… pour ensuite reprogrammer une nouvelle réponse « normale ».

À ce jour, l’hypnose est l’outil le plus puissant pour communiquer directement avec votre subconscient.

 

2- La Désensibilisation

On sait déjà que les allergies peuvent, comme une phobie, être traitées par des procédures de désensibilisation systématique. Cependant, le processus peut prendre beaucoup de temps et est dispendieux.

En utilisant l’hypnose, ce processus de désensibilisation est considérablement accéléré.

 

3- Le Conditionnement

Comme expliqué précédemment, une réaction allergique est le résultat d’une réponse conditionnée. Pour bien comprendre ce qu’est une réponse conditionnée, c’est le principe d’associer un élément à un comportement. Par répétition, cette nouvelle association devient automatique.

L’exemple classique est l’expérience de Pavlov avec les chiens. Dans sa célèbre expérience, il avait remarqué que le chien salivait à chaque fois qu’il apportait de la nourriture. Alors Pavlov avait décidé de sonner une cloche chaque fois qu’il lui servait de la nourriture. Puis un jour, Pavlov sonna la cloche mais ne servit aucune nourriture au chien : celui-ci saliva quand même.

Avec l’hypnose, il est beaucoup plus facile d’installer et de rééduquer une nouvelle réponse conditionnée.

 

4- Les Facteurs Psychologiques et Émotionnels

Un principe fondamental de la psycho-neuro-immunologie est que les réponses immunitaires, telles que les réactions allergiques, peuvent être influencées par des facteurs psychologiques et émotionnels.

Ce que cela veut dire est qu’une allergie est développée suite à un « choc » psychologique et/ou émotionnel. C’est ce qui a provoqué le changement de réponse immunitaire.

Pensez-y… Avant, vous n’étiez pas allergique à un allergène particulier comme par exemple la poussière… Et tout d’un coup, vous avez commencé à être allergique… Curieux, n’est-ce pas ?

L’avantage d’utiliser l’hypnose est que l’on traite à tous les niveaux en même temps… que ce soit physique… émotionnel… mental… et psychologique…

 

5- Le Contre-exemple

Le principe du contre-exemple est l’un des processus par lesquels le système immunitaire fonctionne naturellement. Edward Jenner (1749-1823) a employé le processus de contre-exemple pour développer la première vaccination pratique contre la variole.

L’implication du succès de Jenner est que le système immunitaire est capable d’apprendre et de généraliser en reconnaissant et en différenciant les principales caractéristiques des substances dans le corps.

Le principe de contre-exemple est de trouver une substance très similaire à la substance qui produit la réponse allergique, mais à laquelle l’individu n’a pas de réaction allergique. Par exemple, la personne peut être allergique aux chats, mais pas à toutes les races de chats… ou n’est pas allergique aux chiens. Une personne peut être allergique aux fleurs, mais pas à toutes les fleurs… ou n’est pas allergique aux arbres.

En hypnose, le principe de contre-exemple facilite le reconditionnement puisque le cerveau a un point de référence. Le travail se fait beaucoup plus rapidement et beaucoup plus efficacement.

 

Exemple de deux étude sur l’efficacité de l’hypnose versus les allergies

Exemple 1 :

L’hypnose dans les allergies au pollen

De 10 à 15{8b93f4ad906b3171d96f9bac4b3ef5e6a3f15638ebe4767a0f0fc27f0914d27b} de la population adulte des pays industrialisés est aux prises avec la fièvre des foins (Aberg et al. 1996, Wuthrich et al. 1995).

Les traitements actuels sont : les anti-histaminiques, corticostéroïdes, immunothérapies (vaccins de désensibilisation). Dans le domaine des thérapies alternatives, les gens ont principalement recours à l’hypnose contre les allergies, ainsi qu’à l’acupuncture et l’homéopathie. On connaît déjà des similitudes immunologiques entre l’asthme et les dermatites au niveau immunitaire. Il y a donc eu de nombreuses études effectuées portant sur l’efficacité de l’hypnose dans les dermatites (Stewart et al. 1995), et l’asthme (Ewer et al. 1986, Anbar 2001).

Sur la base de cette compréhension, (Langewitz et al. 2005) ont suivi deux groupes témoins totalisant 82 individus ayant reçu des traitements d’hypnose contre la fièvre des foins sur une ou deux saisons d’allergie. Chacun a eu entre 2 et 5 séances d’hypnose portant sur l’utilisation de suggestions hypnotiques de se rendre en autohypnose dans un lieu sans allergies durant leurs crises. Les patients devaient tenir un journal de bord. On a mesuré leur réponse immunitaire par des tests d’histamine sous-cutanée et évalué leur congestion nasale par rhinométrie acoustique.

Les résultats :

Les résultats ont démontré une amélioration significative de leur état pour les deux groupes. Le premier groupe a eu de l’hypnose sur les deux saisons d’allergie et le deuxième groupe seulement à la deuxième saison.

 

Exemple 2 :

Une étude rapporte l’expérience de la pratique de l’hypnose et de son intérêt pour des patients

consultants un Centre de Pneumologie Pédiatrique sur une période de 30 mois.

 

Méthodes :

L’hypnose a été proposée à 303 patients, du 1° mai 1998 au 31 octobre 2000. Il était inclus les patients dont on pensait que les symptômes étaient dus à des problèmes psychologiques, à un mal être avec les traitements, ou à une peur des examens.

L’amélioration des symptômes après l’hypnose a été observée par un pneumologue pour beaucoup de patients ayant une toux chronique ou des manifestations de conversion. L’amélioration des autres symptômes a été jugée par les patients sur une évaluation subjective.

Résultats :

L’hypnose a entraîné une amélioration chez 80{8b93f4ad906b3171d96f9bac4b3ef5e6a3f15638ebe4767a0f0fc27f0914d27b} des patients avec un asthme persistant, des douleurs thoraciques, une toux chronique, une hyperventilation, un souffle court, des soupirs, un dysfonctionnement des cordes vocales.

Lorsque l’amélioration a été rapportée, dans quelques cas, les symptômes ont disparu immédiatement après la première séance d’hypnose. Pour les autres, l’amélioration s’est faite à la fin des séances après plusieurs semaines.

Aucun malade n’a eu d’aggravation, et aucun nouveau symptôme n’est apparu.

 

L’Hypnose, un outil très efficace pour soulager vos allergies

de façon naturelle !!!

Étant donné le succès démontré de ces deux étude et de toutes les autres études sur les allergies, combiné par le fait que l’hypnose est très efficace pour l’asthme et les dermatites,  alors on peut alors définitivement considérer l’hypnose en traitement très efficace et complémentaire contre tout ce qui est allergie respiratoire :

– le pollen,

– les moisissures,

– la poussière,

– les allergies aux animaux,

– etc.

 

Dans les cas d’allergie alimentaire, aux piqûres d’insectes ou à un médicament, étant donné le risque de choc anaphylactique, il est préférable d’avoir l’avis d’un médecin.

 

Tarif du Programme Anti-Allergies

Qu’est-ce que vos allergies vous empêchent :

De vivre ?

D’apprécier ?

De faire ?

Comme tous ceux et celle qui ont déjà profité du programme d’hypnose Anti-Allergies, peut-être que vous aimeriez retrouver cette liberté de respirer pleinement, naturellement et librement… en même temps de retrouver cette liberté de vivre, apprécier et de faire tout ce que vous voulez… n’est-ce pas ?

Et pourquoi pas, en même temps…  ne serait-il pas merveilleux, comme eux… de finalement vous libérer des anti-histaminiques… 

 

Le Programme Anti-Allergies est constitué de 3 séances d’hypnothérapie

** Reçu pour assurances disponible**

Première rencontre – Environ 90 minutes

– Ouverture du dossier,

– Historique de la problématique

– Définir votre objectif et vos attentes,

– Informations générales sur l’hypnose

– Évaluation de la réceptivité à l’hypnose,

– Première intervention hypnotique pour soulager les allergies.

 

Deuxième rencontre : Environ 50 à 75 minutes

– Suivi depuis la première rencontre

– Intervention hypnotique

 

Troisième rencontre : Environ 50 à 75 minutes

– Suivi depuis la deuxième rencontre

– Intervention hypnotique

 

Le tarif pour les 3 séances du Programme Anti-Allergies est de seulement 285 $

En considérant que le tarif d’une séance personnalisée est de 145 $, alors vous économisez 50 $ par séance, soit une économie totale de 150 $.

 

 

Pour plus d’information ou pour un rendez-vous

 

514-773-9496

ou

Programme Anti-Allergies

13 + 8 =